Philippe NOËL Conférencier
Du sport de haut niveau à la résilience, découvrez l'itinéraire initiatique d'un homme viscéralement amoureux de la vie...

"Si Philippe Noël séduit par son optimisme, sa volonté et ses performances, il agace également. Ce garçon extrême dans tout ce qu'il fait, n'obtient pas toujours la reconnaissance qu'il mérite. Mais qui peut se comparer à lui ? Qui peut prétendre avoir la force ou la volonté d'imaginer de tels défis et les relever ? Personne à vrai dire. Et rien n'arrête Philippe Noël dans sa course à l'exploit."

Daniel Raymond - La République de Seine-et-Marne - 03/10/94 | Double-déca Ironman 94

"Condamné au fauteuil roulant à la suite d'un accident en 1987, il refuse son tragique destin. Aujourd'hui il avale les kilomètres à raison de 7 heures de sport par jour... Miracle ? Non. Volonté."

Romain Lefebvre - Terre Magazine n° 53 - 1993

"L'homme est une machine extraordinaire et Philippe Noël en est un exemplaire phénoménal."

Daniel Raymond - La République de Seine-et-Marne - 26/10/92 | Quadruple Ironman 92

"Homme de fer ou M. Tout-le-Monde ? Philippe vient de parcourir vingt Ironman pour prouver simplement que tout le monde peut le faire."

Jean-Pierre Bidet - L'Équipe - 11/11/94 | Double-déca Ironman 94

"Pourquoi Philippe Noël s'est-il lancé dans cette incroyable aventure ? Simplement parce qu'il s'agit d'un acte gratuit. Et par son charisme, il a su faire vivre des heures peu ordinaires aux quelques privilégiés qui l'ont accompagné."

D.R - La République de Seine-et-Marne - 26/10/92 | Quadruple Ironman 92

"Dans les réelles difficultés, froid, pluie, souffrance, épuisement, Philippe Noël montrait son incroyable volonté et la qualité de sa préparation qui lui permettait de surmonter un à un les obstacles"

Daniel Raymond - La République de Seine-et-Marne - 26/10/92 | Quadruple Ironman 92

"Vous savez, réussir un Ironman c'est déjà exceptionnel alors quatre à la suite... Peu de gens en sont capables. Il faut regarder et admirer."

Christian Plaziat - Champion d'Europe de décathlon en 1990 | Quadruple Ironman 92

"L'homme qui court dans sa tête. Rien n'arrête Philippe Noël."

Daniel Raymond - La République de Seine-et-Marne - 26/10/92 | Quadruple Ironman 92

"L'ultra-triathlon, discipline de la démesure ? Ou accessible à tout le monde ? C'est pour répondre à cette question que Philippe Noël vient d'ajouter une nouvelle pierre à l'édifice du sport extrême en parcourant la bagatelle de 20 Ironman (...)"

Jean-Pierre Bidet - L'Équipe - 11/11/94 | Double-déca Ironman 94

"Avouons-le, au début, nous ne saisissions pas parfaitement la finalité de cet incroyable pari. Mais au fil des heures, des jours, en suivant ce triathlète hors pair dans sa souffrance, la notion d'absolu de l'entreprise s'est fait jour. Au-delà du défi sportif apparaissait l'épreuve morale (...)"

D.R - La République de Seine-et-Marne - 26/10/92 | Quadruple Ironman 92

"Il est des fous dont la folie est bien calculée."

Stéphane Rondeau - Le Parisien - 26/10/94 | Double-déca Ironman 94

"Imaginez que, depuis 30 jours, vous vous astreigniez à plus de 12 heures quotidiennes de sport intensif dans des disciplines aussi spécifiques que la natation, le vélo et la course à pied. C'est ce que vit Philippe Noël avec une bonne humeur qui a surpris tous ceux qui ont croisé sa route. La "folie" du défi a pourtant de quoi inquiéter, de quoi faire de ce sportif un homme inabordable. Philippe Noël est pourtant tout le contraire."

Daniel Raymond - La République de Seine-et-Marne - 17/10/94 | Double-déca Ironman 94

"Il y a une semaine, Philippe ne tenait plus debout. Je lui ai conseillé de ne pas courir le lendemain. Eh bien à 5 heures, il était déjà parti. Philippe a une condition physique extraordinaire. Il vient d'arriver et il pourrait presque repartir..."

Jacques Diallo - Kinésithérapeute à l'arrivée du double-déca Ironman - 21/10/94
I - Des débuts prometteurs… semés d’embûches

Formé en Lettres modernes (hypokhâgne et khâgne), en Histoire, en Communication d’influence et en IA, Philippe a débuté sa carrière comme officier de l’armée de terre. Marathonien et ultra-triathlète, il a participé à ses premières compétitions nationales et internationales en 1986. Sa vie sportive a été stoppée net en octobre 1987. Grièvement blessé à la colonne vertébrale (lésions médullaires L & S avec syndrome de la “queue de cheval”), Philippe s’est battu sans relâche pour vaincre sa paraplégie. En moins de 18 mois, grâce à la programmation mentale (qui deviendra plus tard la Méthode BOOPP®), il s’est “programmé”, seul, pour se remettre debout, marcher, courir et revivre.

II - 1992 - La "renaissance" sportive...
Grâce à la programmation mentale, Philippe a repris l’entraînement au début de l'année 1989 et a commencé à se préparer pour affronter des épreuves d'ultra-endurance. En 1992, il a établi la 11ème performance mondiale sur un quadruple Ironman : 15,2 kilomètres de natation, 720 kilomètres de cyclisme, 170 kilomètres de course à pied. Ce défi devait signer son retour au plus haut niveau. Instinctif, Philippe a préjugé de sa capacité à s'adapter à son environnement et il lui a fallu d'exceptionnelles ressources mentales pour aller au bout de son calvaire. Cette épreuve est loin d'être un record mais elle représente une réponse cinglante et sans appel à son accident de 1987 !
Quadruple Ironman - Octobre 1992
Double déca Ironman - 1994
III - 1994 - La Méthode BOOPP® déplace des montagnes...
En 1994, six ans après avoir vaincu sa paraplégie, Philippe a établi le 1er record du monde sur un double-déca Ironman (soit 20 fois les distances du triathlon d'Hawaï) : 76 kilomètres de natation, 3 600 kilomètres de cyclisme et 844 kilomètres de course à pied. Pour réussir cet ultra-triathlon hors du commun, Philippe s'est "programmé" pendant deux mois avec la Méthode BOOPP®. Le résultat de cette épreuve est une véritable consécration pour une Méthode qui bouscule notre approche et notre perception de la puissance du mental !
IV - 1994 - 2019 - L'âge d'or de la Méthode BOOPP®...
Après avoir expérimenté sur lui-même, pendant sept ans, sa méthode de programmation mentale, d’abord pour combattre sa paraplégie et ensuite pour revenir à son plus haut niveau sportif et affronter de nouveaux challenges, Philippe a adapté sa méthode pour s'attaquer à d'autres problématiques (gestion du sommeil, motivation, confiance en soi, "burn out", stress, douleurs, addictions, etc.). Aujourd'hui, il se consacre à la promotion de la Méthode BOOPP® dans le cadre de conférences, de séminaires ou d’événements d’entreprises.
La grande Famille
V - Et pendant ce temps...
Philippe a travaillé pendant 20 ans comme “officier expert” en communication au sein du ministère des armées. Entre 1995 et 2019, il a participé à près d’une quinzaine d'opérations extérieures comme reporter de guerre et comme expert en stratégies d'influence (Ex-Yougoslavie, Albanie, Timor oriental, Afrique de l'ouest, Sahel). En 2000, à la tête d'une équipe spécialisée en production audiovisuelle, il a remporté le premier Championnat du Monde de “Combat Camera”.
Parallèlement, il continue d’écrire et de composer de la musique électronique.

Publications :
- Audiovisuel et pédagogie sportive - Phénomènes perceptifs et confrontation (1993)
- SIAD* en électro-physiothérapie antalgique dans le cadre de traitements de traumatismes liés aux sports d’endurance (1994)
- Le prophète de la vie face au poète du souvenir - Nietzsche et Kierkegaard, regards croisés sur l’exigence d’éternité (2018)

* Système Interactif d’Aide à la Décision